Tu cours sans sac d’hydratation ? Non mais allô quoi !

Un petit test aujourd’hui de mon compagnon, mon meilleur ami, celui qui est là  à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit : j’ai nommé, Robert, mon sac d’hydratation !

Ca fait désormais un an qu’il m’accompagne sur chaque sortie : comment j’en suis venue la ? Comment ai-je fini par en devenir dépendant, accro ? … Et pourquoi il risque d’être remplacé par la nouvelle version d’ici peu ?

Le Sac d’hydratation Marathoner de Camelbak, c’est de lui qu’on parle ici.

 

1302_skydiver_egret_l

J’ai commencé le Running en Août 2013 : j’avais tout d’abord acheté une ceinture porte gourdes, comme tout malheureux être humain ascendant runner qui n’a jamais essayé un sac d’hydratation. La première ceinture que j’ai acheté ne tenait pas en place : il fallait la serrer très fort et au final… bin ça tenait pas plus en place.

Faut dire que pour moi la ceinture à gourde, c’est plus un sac à main qu’un accessoire pour porter des bidons : j’y ai mes clefs de bagnole, mes barres énergétiques, mon téléphone qui ressemble plus à une tablette qu’un téléphone, et aussi accessoirement des gourdes…

Deuxième Ceinture : une made in France qui a traversée l’atlantique dans les bagages de nos visiteurs. “Et il y en a pas aux USA des ceintures ?” Bin je veux pas être chauvin, mais cette boite Française fait de très bons produits, bien pensés pour les runners. La ceinture Hydrabelt ACE 2 de oxsitis a l’avantage d’être assez large au niveau du bidon et a deux sangles qui lui permettent de tenir en place. Le système des poches est super bien pensé autant pour un runner sur route que pour du trail.

hydrabelt_ace_v2_oxsitis-4-e1393408563244

 

Ca tient beaucoup mieux qu’une ceinture classique, mais ca me dérange quand même. J’aimerai que la ceinture ne bouge pas du tout, mais pour ca il faut que je serre assez fort et ça me comprime le ventre. Une ceinture porte bidon n’était donc pas la solution.

On en revient donc au sac d’hydratation.

J’ai fait une thèse de 2jours sur les sacs d’hydratations comme pour tout produit que je cherche à acheter. Mes critères : un sac qui tienne sur le dos, adaptable à ma morphologie d’Athlète Top Model (c’est mon blog, je marque ce que je veux), un sac que j’oublie quand je cours, des poches partout pour mettre tout mon bordel, une contenance de au moins 2L pour pouvoir couvrir un marathon (oui je cours mes courses avec mon sac !).

Beaucoup de reviews positives sur les sacs salomon et Camelbak. Je n’ai pas eu l’occasion de tester les Salomon skin: le système m’a paru moins pratique que celui de Camelbak appliqué à toute la gamme de leurs sacs d’hydratations.

Le test

Deux sangles élastiques permettent de serrer à sa convenance les deux brettelles. Ces deux brettelles sont modifiables en longueur pour s’adapter à la morphologie de chacun. La partie haute est rattaché au “sac a dos” par un système de velcros, ce qui permet d’agrandir ou de raccourcir lq tenue au niveau des épaules : astucieux et très très efficace.

Les deux lanières peuvent être modifiées en hauteur pour s’adapter aux femmes comme aux hommes .

wpid-img_20150514_192011.jpg

 

Le gros avantage que j’ai trouvé par rapport à la concurrence est l’ajustement latéral.  Ce système triangulaire permet de faire coller le sac d’hydratation à son corps sans pour autant vous compresser à ne plus pouvoir respirer. Entièrement réglable, j’ai donc préféré ce syteme a ce que propose les autres marques qui généralement ont une bande de tissue élastique qui relie la partie arrière et la partie frontale du sac.

wpid-img_20150514_192110.jpg

Des poches partout

Le Marathoner est équipé de rangements plutôt astucieux : sur la face avant ce sont 4 poches qui permettent en autre de ranger un Nexus 6 (meme taille que l’iphone 6+) sans qu’on ai peur de le faire tomber.

Des (trop petites) poches pour mettre à l’abri les objets qui craignent l’eau, ou tout simplement s’en servir de poubelles à Gels…

Une poches a l’arrière, au niveau de la poches d’eau pour mettre les clefs de voiture, ID, carte de metro au cas ou….

wpid-img_20150514_191924.jpgwpid-img_20150514_191857.jpg

 

Un filet, pou y mettre plein de trucs. Ca parait bête mais c’est le truc qui m’a le plus servi sur ce sac cet hiver :On peut y caser les gants , on peut y mettre une casquette, le pull qui vous soûle au bout de 2 heures de run et surtout on peut y caser la batterie de la frontale.

Donc rien a dire sur le confort, le sac ne bouge d’un poil lorsqu’on court. J’ai couru deux marathons avec ce sac , j’ai fait toutes mes séances longues et même les fractionnés avec ce sac : no problemo, ca bouge pas et ca fait ce qu’on lui demande.

Pour ceux qui ne connaisent pas l’astuce… et c’est un truc qui m’énervait quand je courais avec le porte gourde : le bruit de l’eau qui fait flop flop flop. Personne n’a pensé à inventer une gourde qui ferait le vide d’air ? Remplissez votre sac d’hydratation. Vous le fermez, puis vous le mettez la tête a l’envers : là vous aspirez tout l’air dans le tuyau pour faire le vide de la poche et la magie : plus de flop flop flop

Alors ce sac, que des points positifs ?

Bin non quand même pas. Ce fameux filet arrière me fait un peu peur quand je cours : je me demande souvent si je vais retrouver mon pull que j’ai payé un bras, à l’arrive de ma séance.

La poche avant pour le portable n’est pas étanche : j’ai beaucoup couru sur la neige et par des températures largement en dessous de 0ºC et j’aurais aime que le smartphone se retrouve a l’abris. MAIS, la nouvelle version du marathoner, avec nouvelles couleurs et nouveau design des poches avant, est mieux conçu.

Je pense néanmoins acheter le CamelBak ULTRA 4 d’ici peu : 380gr au lieu de 310gr, même contenance, il y a une poche arrière qui se ferme et des poches frontales étanches. Le syteme de maintien reste le même que tout les autres de la gamme.

camelbak-ultra-4-2l-hydration-pack-vest-2015-electric-blue-poseidon-CM62407-rearultra-running-vest-camelbakCa fera peut-etre l’objet d’un prochain test.

 

Advertisements

7 Comments on “Tu cours sans sac d’hydratation ? Non mais allô quoi !

  1. bon ben voilà, c’est celui que je veux mais coach-chéri m’en dissuade chaque fois que je lui en parle…et je me demande si ce sac serait adaptable à mon format riquiqui XXS??? bref, merci de m’avoir fait replonger, à l’insu de mon plein gré, dans des questionnement existentiels qui coûtent un bras…je vais quand même montrer ce billet au coach-chéri en question…
    ;o))

    Like

  2. J’ai testé et adopté le sac d’hydratation il y a peu! C’est génial, quand je pars courir avec j’aborde la sortie tout à fait différemment que lorsque je ne le prend pas. Je me dis que c’est bon, j’ai tout ce qu’il me faut, je suis autonome et hop c’est parti!
    Moi j’en suis qu’à la version kalenji à 15€…. c’est amplement suffisant pour le moment mais j’investirai probablement quand je pourrai!

    Liked by 1 person

    • Malheureusement je n’ai pas de décathlon dans le coin… En France c’était bien pratique pour avoir du matos de qualité beaucoup moins cher que la concurrence.
      Kalenji a un sac spécial femme pour que les bretelles ne tombent pas sur la poitrine. Bien pensé !

      Like

      • Ah bon? Je suis pas sure que le mien soit spécialement conçu pour les femmes, la sangles me passe sur la poitrine mais c’est assez haut et ce n’est pas gênant. Je vais suivre ton blog de près en tant que future expatriée! Je compte profiter de mon séjour au Canada pour explorer pleinement ma fibre de traileuse en herbe!

        Like

        • Très bon choix le Canada. Plutôt que Québec, Toronto … ?
          Je suis sur twitter si tu veux. Je connais pas mal de traileur désormais via twitter au Canada 🙂

          Like

          • Je vais à Rimouski au Québec! Et oui j’ai fuis esquivé les grandes villes pour aller me paumer près de la Gaspésie, drôle de choix dicté par mon amour de la nature. Tu peux suivre mes aventures sur mon blog.
            Je ne suis pas sur twitter mais je peux peut-être y faire un tour tout de même! Merci du tuyau.

            Like

            • Effectivement tu vas etre très proche de la Gaspesie. On a failli y passer les vacances l’annee dernière. Tu vas te régaler si t’aimes la nature : c’est vraiment superbe le coin j’ai l’impression !
              Je mets ton blog dans mes favori : je vais suivre tout ca et aller voir pour quelle raison tu t’expatries. On se croisera peut-etre au Canada ou aux USA.
              Twitter t’aidera beaucoup c’est sur : on est une grosse communaute de runner et beaucoup viennent du Quebec dans mes contacts (meme fuseau horaire).

              Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: